Machu Picchu, merveille perchée dans les Andes

Le Machu Picchu est une antique cité inca qui se trouve au Pérou dans la cordillère des Andes à 2350 mètres d’altitude non loin de Cuzco, plus exactement dans la vallée de l’Urumbamba dans laquelle il est entouré par la rivière Urumbamba, à l’entrée de la forêt amazonienne. Bien qu’aujourd’hui  il n’en reste que des ruines, la ville sacrée qu’est Machu Picchu reste une attraction d’importance et d’intérêt aussi bien archéologique qu’historique. En effet, ce site précolombien est le plus important prestige qu’ait laissé la bien connue civilisation inca sur les terres péruviennes. Le Machu Picchu est classé parmi les sept nouvelles merveilles du monde selon la « New Open World Foundation ». Le Machu Picchu est composé de deux étendues, l’une située sur le Huayna Picchu qui veut dire en quechua « jeune montagne » et l’autre sur le Machu Picchu  signifiant « vieille montagne ». Le Machu Picchu, surnommée la cité perdue des Incas,  a été élue patrimoine mondial par l’Unesco en 1983.
mailanmaik / Pixabay

Il était une fois Machu Picchu, ville perdue des Incas …

Contrairement à bien d’illustres édifices classés merveilles du monde, le Machu Picchu est un monument naturel, cité qui fut construite en 1440 par l’Empereur Pachacutec en tant que ville spirituelle et non traditionnelle. Machu Picchu devait contenir 750 habitants à l’époque qui vécurent dans la cité pendant à peine un siècle.  La ville fut malheureusement abandonnée bien avant l’invasion espagnole de 1532, les Conquistadores n’ayant pas réussi à la localiser contrairement aux autres cités incas. Au fil des temps, la jungle des alentours poussa et « camoufla » merveilleusement  Machu Picchu. Ce fut donc l’historien et archéologue Hiram Bingham, effectuant alors des recherches sur Vilcabamba, ville perdue et dernier refuge des Incas, qui en juillet 1911 eut l’honneur de découvrir le site de Machu Picchu. Celui-ci procéda aux premières fouilles, ce qui lui permit d’écrire un best-seller intitulé « Lost city of the Incas » à qui Machu Picchu doit sa célébrité de par le monde.

Reisefreiheit_eu / Pixabay

Actuellement, Machu Picchu a intégré une réserve naturelle qui fut mise en place dès 1981 afin de préserver le site archéologique, comprenant des richesses archéologiques  incas dont on citera le « Temple du soleil »,  la « Chambre aux trois fenêtres », la « résidence des Amautas » ou Sages personnes située dans le quartier royal ainsi qu’une zone réservée aux « Ñustas » ou Princesses.  L’instauration de la réserve sert également à protéger la  faune et la flore des environs ;  les orchidées sauvages par exemple y poussent en abondance. Des milliers de touristes viennent donc s’émerveiller devant ce site antique entouré d’un décor naturel des plus éblouissants ; les visiteurs croissent en nombre tous les ans, ce que l’UNESCO, qui a élu Machu Picchu comme patrimoine mondial, estime être un danger quant à la conservation du site. Cela explique le rejet à plusieurs reprises de la proposition d’installer un téléphérique afin de rendre le site plus facile d’accès.

Les mystères et la beauté cachée de Machu Picchu

Machu Picchu est un important site archéologique d’Amérique latine ; riche en architecture antique, Machu Picchu est divisé en trois quartiers : le sacré, le populaire et celui des nobles. Dans la partie sacrée se trouve le Temple du soleil dédié à Inti, dieu du soleil, où l’on peut admirer l’horloge solaire surnommée « Intihuatana ». L’architecture générale du site est de type classique inca, les édifices en ruines étant composés de pierres non  ajustées reliées entre elles par de la terre à la place du ciment.

miltonhuallpa95 / Pixabay

Les ancêtres des Péruviens,  les Incas…

Ce furent les concepteurs de cette cité antique, de ce monument classé merveille du monde. La civilisation Inca était précolombienne datant de la vice-royauté péruvienne ; sa capitale était Cuzco. Les Incas étaient à l’origine une tribu guerrière  qui se développa rapidement. Cette célèbre civilisation fut menée par treize empereurs, plus valeureux les uns que les autres. Le premier empereur, Manco Capac, est l’illustre ancêtre des Incas et le plus grand meneur qu’ait connu cette civilisation. A la fin du 18ème siècle, le conquistador Pizarro vainquît les Incas après vive résistance.

informes / Pixabay

Autour du Machu Picchu…

Pour visiter le Machu Picchu, il vous faudra atterrir à Cuzco qui était dans le temps la capitale de l’empire Inca, et qui reste de nos jours la capitale archéologique d’Amérique. Cette ville renferme à elle seule plusieurs sites archéologiques de la célèbre civilisation Inca, elle se trouve d’ailleurs dans la vallée sacrée des Incas. Cuzco ou Cusco, « Qusqu » en quechua, se situe dans le sud-est du Pérou dans  la cordillère des Andes  à 3400 mètres d’altitude ; elle contient  quelques 300.000 habitants. Voyager à Cuzco est une merveilleuse occasion de plonger dans le passé des Incas, pour mieux s’en imprégner  et apprécier au maximum la visite de Machu Picchu. La capitale Inca devint lors du règne de Pachacutec  une ville urbaine, assumant responsabilités administratives et fonctions religieuses, particulièrement spécialisée dans l’agriculture, l’art et l’industrie. On peut d’ailleurs admirer à Cuzco des produits de poterie ainsi que de magnifiques objets en céramique témoignant de ce style unique.

Après la conquête espagnole, des palais et des églises furent construites sur les ruines de la cité pour marquer la victoire des Consuitadores sur l’empire Inca alors vaincu. Il reste cependant des murs incas originels, ainsi que les fondations du Temple du Soleil Qorikancha sur lesquelles fût bâti le couvent San Domingo détruit en parti suite au séisme de 1950. D’autres bâtiments, tel  le Palacio Arzobispal, palais de l’empereur Inca Roca, ont été aménagés pour abriter musées pour la plupart.  La maison des Vierges du soleil est un ancien couvent inca où vivaient les femmes les plus belles consacrant leur vie au culte du soleil en préparant les cérémonies et en tissant les vêtements de l’Empereur qui les avait choisies ; cet édifice est un des plus importants de l’époque et on peut encore en admirer les ruines. Il y a l’inévitable Plaza de Armas, nommée Huacaypata ou Place du Guerrier à l’époque inca, là avaient lieu des cérémonies comme la Fête du Soleil et l’Inti Raymi.

Quand et comment aller au Machu Picchu ?

Allez-y les mois de mai, juin, juillet, août, septembre.

Pour y aller: le meilleur moyen c’est de faire un circuit en prenant un forfait.

Voir les avis des voyageurs sur Tripadvisor

  • Dès 1999 €, Promovacances vous propose à titre d’exemple: un Circuit Trésors du Pérou avec Arrivée et retour Lima / Durée : 1 semaine en  Pension Complète / Loger chez l’habitant près du lac Titicaca + Le dîner folklorique à Cusco.
    Sinon pour 2 semaines, il faut compter environ 2 149 €.

Les détails de ce circuit.

  • A partir de 1799 €, Voyages Leclerc vous suggère  son circuit “Circuit I Love Pérou” 8 nuits – selon programme
    Départs de : Paris, Lyon, Toulouse, Nantes, Marseille
    Vous aimerez : La réserve d’Aguada Blanca L’accès en train au site mythique du Machu Picchu La découverte des communautés indiennes du lac Titicaca La visite d’Arequipa et Cusco Parole d’expert : De rencontres en aventures, le Pérou, terre des Incas, vous offrira un voyage à travers le…
    Lire la suite
  • Havas Voyages propose une liste de circuit à partir de 1749  €
  • toutes les offres Pérou chez Thomas Cook
Reisefreiheit_eu / Pixabay

Comment aller au Machu Picchu pour pas cher ?

  • Nicolas vous dit tout: comment visiter le Machu Picchu en 2018, sans se faire entuber !
  • Amandine et François vous donnent une idée de prix lors de leur voyage en sac au dos.
  • Trouvez sur le blog de Camille, des infos intéressantes pour les tarifs.
  • Fabrice vous indique comment s’y rendre moins cher
Summary
Machu Picchu
Article Name
Machu Picchu
Description
Histoire, localisation, quand et comment aller au Machu Picchu
Author
Publisher Name
Comparateur de Voyages