Voyage en terre indienne

Dépaysement garanti pour un séjour en Inde

Ce pays d’Asie Méridionale est divisé en 3 régions géographiques : l’Inde du Nord, le plateau du Deccan au centre et l’Inde du Sud. Séparée du reste de l’Asie par la chaîne de montagnes formées par l’Himalaya, l’Inde abrite aussi l’un des plus grands déserts au monde, le désert du Thar qui s’étend de l’Etat du Rajasthan (nord-ouest) au Pakistan. La population indienne, qui constitue le deuxième foyer de peuplement au monde, est à 80% hindouiste. Elle reste très attachée à la religion et à la famille.
Carrefour des civilisations les plus anciennes et des grands axes commerciaux, la plus grande démocratie du monde vous charmera par sa diversité de paysages, de populations et de cultures. Partez à la rencontre de l’Inde où le respect des traditions éveillera peut être en vous un spiritualismenouveau.

rmac8oppo / Pixabay

Inde du Nord, la terre des rois

C’est dans cette partie de l’Inde que l’on retrouve le plus de palais et de temples religieux. La région incontournable : le Rajasthan ! Sa capitaleJaipur, est célèbre pour sa couleur rose et abrite un magnifique monument : le Fort d’Amber. Laissez-vous guider à dos d’éléphant dans ce fort situé sur une chaîne de montagnes entourant Jaipur.
Galta, à deux pas des bazars de la capitale, est un véritable havre de paix au cœur des montagnes. Vous y croiserez surement des singes qui ont élu domicile dans les temples et refuges de «sâdhu».
Avant de vous rendre à Agra, à l’est du Rajasthan, passez d’abord par Fatehpur Sikri, une ville fantôme, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est un ensemble de palais, de cours, de différents édifices tout en grès rouge, aux façades et colonnes ornées de motifs géométriques ou floraux taillés dans la pierre. C’est ici que se trouve la plus grande mosquée d’Inde, la Jama Masjid.
L’arrivée à Agra est un peu déstabilisante car vous vous vous retrouverez dans une ville industrialisée et donc très polluée. Et elle n’a de réel intérêt que son Taj Mahal, chef d’œuvre tout en marbre, et son fort en grès rouge. Bénarès (ou Varanasi) est l’une des 7 villes saintes de l’hindouisme. C’est le long du fleuve sacré qui traverse la ville, le Gange, que les hindousviennent chaque jour se purifier dans ses eaux.

Dehli, la capitale de l’Inde, est une ville surprenante car elle offre un contraste saisissant entre la propreté, la richesse et la modernité des monuments (comme le temple du Lotus) et le reste de la ville très sale, très pauvre et parfois même complètement en ruine.
A l’est de l’Inde du Nord, dans l’Etat du BengaleCalcutta. C’est la capitale culturelle de l’Inde. L’architecture de certains monuments rappelle l’occupation anglaise comme le Victoria Memorial ou la Cathédrale Saint Paul. Prenez le métro et rendez vous au temple Birla ou encore au Belur Math.

12019 / Pixabay

Un séjour détente en Inde du Sud

De la côte de Malabar à celle de Coromandel, les paysages de l’Inde du Sud sont luxuriants et s’opposent à ceux que l’on retrouve au Nord, montagneux et désertiques. Ici vous pourrez venir vous prélassez le long des plages idylliques de Goa. Sur une centaine de kilomètres, délimité à l’ouest par l’Océan Indien et à l’est par la chaîne montagneuse des Ghâtes, fait partie de la région du Konkan. Plusieurs îles peuplent cet estuaire comme Lakshadweep, les îles de l’archipel Adaman ou Nicobar. Vous pourrez y admirer de magnifiques couchers de soleil.
Mumbai (Bombay), capitale économiqueBangalore, ville très occidentalisée et enfin Chennai (Madras) et sa deuxième plus grande plage au monde, sont les 3 grandes villes du Sud de l’Inde.

Dans les terresrizièresforêts tropicales et réserves offrent de magnifiques balades. Au cœur de l’IndeHampicité la plus ancienne du monde médiévale, vous éblouira par ses palais et ses temples dravidiens couverts de joyaux.
Capitale du pèlerinage hindouMadurai dans le Tamil Nadu, est aussi appelé l’Athènes de l’Orient du fait de ses nombreux temples ; le temple de Mînâkshî reste le plus connu.

sasint / Pixabay

Le temps en Inde

Le climat est tropical et donc principalement régi par la mousson. On distingue trois grandes saisons :

  • chaude : mi-mars à mi-mai où on atteint souvent les 40°C à l’ombre…
  • humide : c’est la période des moussons qui débute. Les précipitations sont extrêmement importantes dans le sud-ouest (juin à octobre)
  • fraîche : novembre à mars

Plus précisément, partez au :

  • Rajasthan : fin octobre à fin février
  • Himalayas indiennes : juin à octobre
  • Nord : mi-octobre à début mars
  • Sud-est : janvier-février
  • Sud-ouest : novembre à mars

Les fêtes et évènement en Inde ?

La plupart des fêtes et événements en Indesont de type religieux.

  • La fête du vent à la mi janvier : des milliers de cerfs-volants volent au dessus des villes.
  • Holi festival en mars : ou Fête des couleurs. On célèbre la fin de l’hiver en se jetant de la poudre colorée (surtout rouge), en allumant des buchers
  • Diwali en novembre : nouvel an hindou. Nombreux feux d’artifices
  • Ganesh Chaturthi : festival indien durant lequel le Seigneur Ganesh est vénéré pendant plus de 10 jours. Des milliers de statuettes à son effigie envahissent les rues des villes.
  • La fête des marins, vers le 10 août : à Goa, on fête la fin de la mousson et le retour des marins à la mer. Un phénomène étrange et encore inexpliqué se produit en cette période : le banc de sable qui obstrue la rivière Mandovi pendant la mousson se dissout…

Les meilleures offres de voyage, de vacances et de séjour pour l’Inde

Evaluation / Comparaison
Catégorie du voyage
Guide Inde
Note sur 5
51star1star1star1star1star