Voyage au cœur de la Grande Ile

Madagascar, la 4e plus grande île du monde, se situe dans l’océan Indien, à 9 000 km de Paris à 400 km à l’est des côtes africaines. Sa superficie est égale à celle de la France, de la Belgique et du Luxembourg s’étend sur 592 000 km et englobe de très nombreux paysages et climats différents. Madagascar,dite « la Grande Ile », se divise en plusieurs régions très différentes, la bande littorale de l’Est, sous l’influence des alizés, où la forêt tropicale est omniprésente, et le versant Ouest qui inclut deux grands bassins sédimentaires, et possède de vastes plateaux calcaires ou gréseux. De part et d’autre de cette ligne de partage, les Hautes Terres sont un enchevêtrement de reliefs souvent meurtris par l’érosion. À « Mada », c’est la variété des paysages mais aussi celle des hommes et de leurs origines qui donnent vraiment le ton. Ici, le tourisme de masse ne pointe pas encore à l’horizon. Et le pays attire justement pour cela. Le fameux Mora-mora (« doucement ») est de rigueur, et si l’on en accepte les contraintes, on retrouvera alors un plaisir tout aussi ancestral et souvent oublié : le plaisir de voyager

2229018 / Pixabay

Séjour entre faune et flore

Séparée du continent africain, l’île a développé des espèces de plantes et d’animaux uniques au monde, dont les adorables lémuriensMadagascar riche de sa flore et de sa faune est propice au développement du tourisme, et le sol renferme des trésors minéraux. Pourtant, l’île pointe dans le peloton de queue des pays les moins avancés. La réalité s’avère triste tant de richesses ne permettent pas à la population de vivre, la production de riz est aujourd’hui insuffisante et le premier pays consommateur au monde doit en importer! 71 % des Malgachesvivent en deçà du seuil de pauvreté, 6 % seulement des ménages disposent de l’eau courante. La misère ambiante n’enlève rien à la gentillesse de la population, à la convivialité naturelle qui les pousse à donner même lorsqu’ils n’ont rien. Un pays de cœurpour lequel vous aurez un coup de cœur !

L’Ile mystérieuse regorge de merveilles

Dernier vestige géologique de la grande dérive des continents baptisé Gondwana, Madagascar aime cultiver le mystère de ses origines. L’île, dit-on, est une création divine : sa forme ressemble étrangement à un pied gauche dont les îles satellites seraient les orteils, comme l’empreinte antique d’un géant facétieux. Riche de paysages majestueux, collines, vieux volcans et plaines verdoyantes de bosquets, de vignobles et de rizières en étageMadagascar est une Ile à part regroupant une nature unique au monde. À l’intérieur du pays, les terres se dénudent peu à peu, les fleuves charrient la latérite rouge comme de gigantesques veines, tandis que les collines et les maisons traditionnelles de pisé font tout le charme des Hautes Terres. Sur la côte est, la pluie, les vents et le souvenir lointain des pirates européens nourris par la verte nature. Plus au sud, les paysages virent au bush épineux semi-désertique. Dans l’Ouest lointain, la savane piquetée de baobabs rappelle l’Afrique.

Pexels / Pixabay

L’île Rouge, voyage exotique et magique

Que vous soyez touriste en recherche d’exotismesportif en prospection de sensations fortesscientifique en mal d’études ou intellectuel curieux de culture et d’artisanat, au cœur de chacun de ses mystères, Madagascar répond à chaque attente de ses visiteurs les plus exigeants. Des Hautes Terres à la côte de Nosy Be et Majunga qui font parti des plus belles plages et baies du monde à Tamatave au climat chaud et humide, s’épanouissent forêt et mer. De nombreux parcs naturels nationaux permettent de se familiariser avec cette faune caractéristique qui se démarque de celle du grand continent voisin par l’absence de grandsfauves. 100 000 espèces d’invertébrés, parmi lesquelles la fameuse Comète, le plus grand papillon du monde, reptiles et batraciens ne sont pas en reste : caméléons et lézards emblématiques ou grenouilles aux couleurs inattendues ; flamants rosesaigles serpentaires occupent dignement leurs espaces quand dauphins et baleines à bosse enchantent les mers. Madagascar s’avère etre un paradis de découverte où règne les lémuriens, des insectes et des oiseaux, d’un millier de variétés d’orchidées mais également des plantes médicinales aux mille vertus encore inexploitées et à préserver. Entre croisières, plongées, randonnées et visitesla grande Ile de l’océan Indien vous charmera par ses merveilles naturelles.

Le temps à Madagascar

Juillet/ aout : hiver
Décembre/janvier : été
On distingue officiellement deux saisons climatiques : la saison sèche (incluant l’hiver austral), d’avril à octobre, et la saison des pluies, de novembre à mars. La saison idéale pour tout voir partout en même temps est la période entre septembre et octobre.

Les meilleures offres de voyage, de vacances et de séjour pour Madagascar

Evaluation / Comparaison
Catégorie du voyage
Guide Madagascar
Note sur 5
51star1star1star1star1star