Le Taj Mahal, sublime mausolée de marbre blanc

Le Taj Mahal est un fabuleux monument que l’Inde a le privilège d’avoir dans son palmarès. Magnifique tombe, elle fut érigé par l’empereur moghol Shâh Jahân en mémoire de sa chère et tendre défunte Arjuland Bânu Begam aussi surnommée Mumtaz Mahal signifiant « lumière du palais » en persan. Celle-ci trouva la mort sur le chemin de la campagne après avoir mis au monde leur quatorzième enfant ; cette tragédie brisa le cœur de l’empereur en 1631 qui décida alors de faire construite une sépulture monumentale pour sa bien-aimée. Le Taj Mahal fut donc construit sur la rive sud du fleuve Yamuna, non loin d’Agra qui se trouve dans le nord de l’Inde. Le Taj Mahal est en fait un complexe composé du mausolée proprement dit entouré de quatre minarets inclinés vers l’extérieur, de quatre superbes jardins constituant le « charbâgh », d’une mosquée dont une réplique a été conçue juste pour assurer la symétrie architecturale mais qui ne sert pas en tant que telle.
Taj Mahal
rmac8oppo / Pixabay

Et le Taj Mahal fut …

Shâh Jahân, de son vrai nom Khurram, était le deuxième fils de Jehangir et dirigea l’empire moghol de 1628 à 1658. Après une trentaine d’années de règne durant lesquels il étendit le royaume tout comme ses prédécesseurs et fit construire des monuments à l’architecture peu commune (Fort rouge, Trône du Paon en or et pierres précieuses, Jama Masjid…). L’Empereur tomba gravement malade en 1657, ce qui suscita la dispute de la succession au trône entre ses quatre fils. Il se retrouva alors  emprisonné dans ce mausolée qu’il avait lui –même fait construire : en effet, ironie du sort, ce fut son propre fils, Aurangzeb, qui lui en voulait d’avoir préféré son frère aîné, Dârâ Shikôh, pour être son successeur, qui l’y enferma. Il vécut les huit dernières années de sa vie au Taj Mahal sous les bons soins de sa fille aînée Jahanara Begum. A sa mort en 1666, l’Empereur fut enterré auprès de sa défunte épouse, leurs cénotaphes étant disposées côte à côte dans la salle principale du mausolée.

werner22brigitte / Pixabay

Le Taj Mahal a été construit à base de marbre blanc, jaspe, lapis-lazuli, turquoise, malachite, corail, cornaline et onyx, que l’on fit venir de régions d’Inde et d’Asie ; le transport des ces matériaux s’est fait à dos d’éléphant. Les travaux furent entamés un an après le décès de l’épouse de l’Empereur, c’est-à-dire en 1632. Il fallut dix-sept longues années pour venir à bout de ce mausolée dont la beauté devait dépasser celle de tout ce qui avait pu être construit jusque là, telle était l’exigence du malheureux époux de celle qui fût la lumière de son palais. Cela coûta cher au royaume, l’édifice étant fait de matières de luxe mais l’Empereur était intransigeant et qui œuvra pour mener à terme son profond désir de rendre hommage à sa chère et tendre. Le Taj Mahal est d’ailleurs considéré comme étant le joyau le plus parfait de l’art musulman en Inde, ce qui lui a valu d’être élu patrimoine mondial par l’Unesco en 1983 et de faire partie des sept merveilles du monde moderne depuis 2007.

JungR / Pixabay

Le Taj Mahal, emblème touristique de l’Inde

Ce monument qui constitue en toute évidence l’attraction touristique principale de l’Inde est d’autant plus précieux qu’il a été bâti en marbre blanc incrusté de pierres semi précieuses sur un socle de grès rose et de marbre. Le mausolée est haut de 56 mètres, le complexe tout entier s’étend sur 300 mètres. La porte d’entrée est caractérisée par ses 30 mètres de hauteur et ses ornements de versets du Coran. Le Taj Mahal est spécial de par son art nouveau, étant objet des influences perses et indiennes, fusion qui a donné naissance à l’incomparable style architectural indo-islamique.

JungR / Pixabay

Un mot sur le concepteur du Taj Mahal

Usad Ahmad, architecte de renom d’origine perse, principal architecte du Taj Mahal a contribué à la décoration intérieure et extérieure du monument ; il a supervisé une vingtaine d’architectes ainsi que 20.000 ouvriers pour la conception du Taj Mahal. L’architecte chef du Taj Mahal était originaire de Lahore, Pakistan actuel ; il a réussi le défi d’incruster dans du marbre plus de quarante pierres précieuses et semi-précieuses, de graver des textes coraniques dans du marbre noir.

Agra, étape obligatoire pour tout voyage en Inde

Agra est une ville indienne située au nord-est, à 204 km de la  capitale New Delhi, sur les rives de la rivière Yamuna. Avec une altitude de 171 m, elle fait partie de l’Etat d’Uttar Pradesh dont elle est classée troisième ville de par sa population de 1.200.000 habitants dont la moitié est de gent masculine et 11 %  constituée d’enfants de moins de 6 ans. Elle est souvent surnommée la ville du Taj Mahal, car ce célèbre monument s’y trouve, ce qui fait d’Agra la ville la plus visitée de tout le pays. Pour y accéder il est vivement recommandé d’atterrir tout d’abord à New Delhi, et d’enchaîner ensuite par train, les vols reliant les deux villes étant souvent annulés à cause des intempéries (les précipitations atteignant 660mm en saison des pluies). Agra est une ville industrielle mais sa première vocation reste incontestablement touristique, elle accueille des millions de touristes par an.

sarangib / Pixabay

En effet son riche passé lui a valu son architecture peu commune et une histoire des plus fascinantes à retracer. Agra fut dans le temps la capitale de l’empire moghol, l’art hindou-musulman dans sa perfection esthétique y est donc représenté par ses deux illustres édifices incontournables que sont le Taj Mahal et le Fort Rouge. Agra fut fondée par Sikandâr Lodî sultan de Delhi en l’an 1501 qui en fit sa capitale. Le sultan fut vaincu par l’empereur moghol Bâbur en 1526 et dut lui céder la cité. Sous le joug moghol, Agar ne cessa de prospérer tout en conservant son rôle de capitale. Mais dès 1761, les envahisseurs se succédèrent dont Jâts, Râjputs, Sindhia marathes de Britanniques et Delhi est nommée capitale de l’Inde. L’année 1857 vit de sanglantes batailles dont le Fort rouge fut le centre.

Quand et Comment aller au Taj Mahal ?

Allez-y en Janvier, Février, Mars, Octobre, Novembre et Décembre

Pour y aller, nous vous proposons des circuits à moindre prix:

  • Circuit l’Essentiel du Rajasthan
    Durée: 8 nuits
    Formule pension complète
    Départs Bruxelles, Lyon, Nice, Paris
    à partir de 809 € (vol compris)

Voir cette offre

  • Circuit beauté du Rajasthan
    Durée: 1 semaine
    Formule: pension complète
    Départ: Dehli
    à partir de 419 € (hors frais d’avion)
    Ce prix comprend
    Le transport en voiture ou en minibus climatisé avec chauffeur anglophone (sauf transferts aéroport). Le logement base chambre double pour 10 nuits dans les hôtels mentionnés ou similaires (hôtels de 1ère catégorie). La pension complète dans les hôtels mentionnés.
    Le service de guides locaux francophones ou à défaut anglophones (nous faisons notre possible pour avoir un guide francophone) pour tout groupe de 4 participants maximum,
    Le service d’un guide accompagnateur francophone pour tout groupe de 5 participants minimum, Les droits d’entrée des sites et musées mentionnés au programme.

Voir cette offre

  • Pour 1 journée d’excursion à 98 € (Visite d’Agra au départ de Delhi, comprenant un déjeuner fait maison chez l’habitant )

Voir cette offre

Evaluation / Comparaison
Catégorie du voyage
7 merveilles
Note sur 5
51star1star1star1star1star